Hommes et masculinisation : les apports de la médecine esthétique

Articles News

Les hommes sont de plus en plus tentés par la médecine esthétique avec souvent comme souhait d’obtenir des traits plus « masculins ».

Redessiner son menton est une demande fréquente mais d’autres parties du visage et du corps sont bien évidemment concernées : la mâchoire, les pommettes et les tempes, la zone périorbitaire les poignées d’amour, le ventre, ou encore les pectoraux. Un homme a un menton carré et projeté vers l’avant, une arcade sourcilière bien dessinée avec des sourcils horizontaux, des pommettes hautes et un front bombé.

beauty booster medecine esthétique

Mais les traitements doivent bien évidement être adaptés à la morphologie de chacun.

« Comprenons que la demande esthétique chez l’homme est moins spontanée, systématique ou schématique que celle de la femme. Elle commence par une demande spécifique focalisée sur un point précis et peut éventuellement ensuite déboucher sur une demande plus large ».

Dr Stéphane Auroy*

Quelles sont dès lors les principales procédures de médecine esthétique qui peuvent aider les hommes à se sentir plus « mâles » ?

Sculpter et redonner plus de volume au visage avec les injections d’acide hyaluronique et les inducteurs tissulaires.

beauty booster medecine esthétique

Le challenge sera de sculpter le visage… mais en gardant les angles… et sans féminiser !

  • Pour le bas du visage, obtenir une mâchoire plus carrée et un menton plus projeté est aujourd’hui envisageable relativement facilement avec des injections d’acide hyaluronique au niveau de l’angle mandibulaire. L’objectif étant d’apporter du volume pour augmenter la largeur de la mâchoire. Les injections peuvent être effectuées à la canule ou à l’aiguille. Des injections sur les protubérances du menton permettront de projeter un menton fuyant pour l’allonger si nécessaire. En cas d’amas graisseux notamment sur le bas du visage, double menton, des séances d’ultrasons focalisés viendront affiner le visage et le rajeunir.
  • Dans le tiers médian du visage, il peut être intéressant d’obtenir des pommettes bien dessinées mais non saillantes et de redonner du volume à des tempes creusées avec le temps. Là aussi, le praticien choisira un acide hyaluronique volumateur. Pour les tempes, les injections pourront se faire sur deux plans anatomiques, sous la peau et sous l’enveloppe musculaire pour permettre une bonne expansion du produit.
  • Enfin sur le tiers supérieur, un rehaussement du sourcil si celui-ci est trop tombant et un comblement de cernes creux, toujours à base d’injections d’acide hyaluronique, redonneront une bonne dynamique au regard et une certaine agressivité aux traits.

Affiner sa silhouette et retrouver du muscle

beauty booster medecine esthétique

C’est l’un des souhaits marqués chez l’homme : moins de graisse et plus de muscles ! Peu concerné par la cellulite et par un raffermissement de la peau qui sera moins fripée que chez la femme, l’homme cherche à diminuer ses amas graisseux localisés. La cryolipolyse est adaptée aux poignées d’amour. Mais attention, les machines ne font pas tout. Elles peuvent être une aide précieuse pour affiner une silhouette mais doivent impérativement s’accompagner d’une hygiène alimentaire et sportive !

beauty booster medecine esthétique

Les hommes veulent rester eux mais en mieux. Toutefois comme le souligne le Dr Stéphane Auroy, « Il y a une exigence sociétale avec un milieu professionnel de plus en plus dur et compétitif. Les hommes veulent continuer à montrer, malgré le temps qui passe, un reflet dynamique ».
Mêmes observations pour le Dr Bellaiche*, qui note une prévalence de « l’optique professionnelle ». « J’entends souvent : « on me dit que j’ai l’air fatigué, alors que je ne le suis pas. J’ai l’impression que cela me gêne dans mes possibilités d’évolution ». Avoir l’air moins fatigué, c’est la principale requête. Mon rôle est alors de les orienter vers le traitement adéquat pour défatiguer et remasculiniser leur visage, les guider vers la solution la plus élégante et leur redonner leurs atouts », explique-t-elle.


* Estetic Magazine N2, juin 2019


Mon relachement cutané

Mon cou se ride pourquoi?

Consulter l'article