10 questions à se poser avant une injection

Articles
10 questions à se poser avant de faire des injections acide hyaluronique

Du mal à se décider pour effectuer une injection d’acide hyaluronique… Est-ce le bon moment ? Va-t-on pouvoir aller travailler tout de suite après ? Est-ce vraiment sans danger ?
Qui ne s’est pas posé ce genre de questions. Alors pour vous aider, nous avons listé les 10 bonnes questions à se poser avant une injection.

Question 1 : Est-ce vraiment nécessaire ?

10 questions à se poser avant de faire des injections acide hyaluronique

Ce n’est pas parce que votre meilleure amie vous en parle depuis quelques mois avec enthousiasme que vous devez obligatoirement vous précipiter pour vous faire traiter. Il est nécessaire de bien réfléchir et de consulter plusieurs personnes pour leur demander leur avis et bien évidemment un praticien.
Pas encore de rides ? Sachez que les injections ont démontré leur rôle de prévention du vieillissement cutané et que plus tôt vous vous en préoccuperez, moins les signes du temps seront visibles…

Question 2 : Quels sont les risques ?

Toute intervention comporte des risques. Parmi les moins sévères, on note la présence d’hématomes, d’œdèmes, d’érythèmes ou de rougeurs localisées. L’apparition de granulomes est également possible mais plus rare. Malgré tout, sachez que les produits injectés sont aujourd’hui résorbables et donc disparaissent à terme.

Question 3 : A qui s’adresser ?

10 questions à se poser avant de faire des injections acide hyaluronique

Vous ne devez pas choisir votre praticien à la légère. Il est recommandé de vérifier que celui-ci est bien inscrit au Conseil de l’Ordre des Médecins. C’est mieux s’il dispose d’une bonne expérience dans le domaine. Sa connaissance anatomique est importante mais son sens artistique l’est également. A-t-il une bonne réputation ? Vos proches pourraient vous en parler et les avis sur Internet peuvent vous aider à vous faire une première opinion.

Question 4 : Comment se passe l’intervention ?

Votre praticien doit faire preuve d’une bonne écoute, comprendre vos attentes (voir les décoder), vous parler de la procédure et des risques encourus de manière à ce que vous puissiez vous faire une idée précise. Sachez également qu’il doit vous remettre un document appelé consentement éclairé et que vous disposez d’un délai de 15 jours pour vous rétracter avant toute décision. « En vertu de l’article R.4127-35 du Code de la santé publique, le médecin doit à la personne qu’il examine, qu’il soigne ou qu’il conseille, une information loyale, claire et appropriée sur son état et les soins qu’il lui propose ».

Question 5 : Qui pratiquera les injections ?

10 questions à se poser avant de faire des injections acide hyaluronique

C’est bien votre praticien qui doit intervenir et non pas son assistante ou un autre médecin que vous n’auriez pas déjà rencontré. Même si la législation peut être plus souple dans d’autres pays que la France, ici, seuls les médecins habilités peuvent injecter des patients.

Question 6 : Existent-ils des incompatibilités ?

Il peut exister une hypersensibilité à l’acide hyaluronique mais cela reste rare. Une réaction à la lidocaïne (un anesthésiant contenu dans certains acides hyaluroniques pour amoindrir les douleurs) est possible. Il n’est pas recommandé d’injecter dans des zones qui présentent une inflammation cutanée ou qui viennent de subir un traitement esthétique au préalable (laser, peeling mais aussi injections). Il n’est pas recommandé non plus de procéder à une intervention si vous êtes enceinte ou si vous effectuez des soins d’orthodontie importants. Enfin, pensez à bien indiquer à votre médecin tout type de maladies et si vous êtes sous traitement médicamenteux. En fonction de votre situation, votre médecin décidera de procéder ou non au traitement.

Question 7 : Quels sont les bons dosages ?

10 questions à se poser avant de faire des injections acide hyaluronique

La tendance est d’injecter avec précision les zones concernées avec le moins de produit possible mais cela dépendra du diagnostic porté par votre praticien. Sachez toutefois qu’il n’est pas conseillé d’injecter plus de 1ml par zone de traitement en une seule séance. Il existe de plus en plus également des acides hyaluroniques spécialisés selon des zones précises : lèvres, menton, contour des yeux… Ils seront plus ou moins réticulés et plus ou moins volumateurs. Votre praticien saura vous conseiller.

Question 8 : Quelles sont les précautions à prendre après l’intervention  ?

Il est recommandé de ne pas masser la zone injectée de manière excessive et d’éviter de se maquiller pendant les 12 heures suivant l’intervention. Il est déconseillé également de pratiquer un exercice sportif intense dans les 24 heures. Évitez aussi d’augmenter la température du corps notamment au travers d’un sauna ou d’un hammam ou de vous exposer au soleil de manière prolongée.

Question 9 : Est-ce qu’un marquage CE ou ISO est suffisant ?

10 questions à se poser avant de faire des injections acide hyaluronique

Ces marquages sont essentiels et obligatoires. En effet, en France l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) et les organismes notifiés (ON) contrôlent et réglementent ces produits pour garantir la sécurité des patients. N’hésitez pas à consulter leur site.

Question 10 : Combien de temps les résultats vont-ils durer ?

Aujourd’hui, seuls les produits résorbables peuvent être utilisés. Cela veut dire qu’au fil du temps, les effets des produits injectés vont diminuer jusqu’à disparaître. Selon les produits, la zone traitée et votre hygiène de vie (pas de tabac, alcool, etc…), la durée peut varier de 8 mois à 20 mois. Néanmoins il faut savoir que plus vous ferez des injections, moins il sera nécessaire de mettre de grandes quantités car les injections vont stimuler l’activité des cellules de soutien de la peau (fibroblastes) qui vont à leur tour se mettre à produire du collagène et de l’acide hyaluronique naturellement.

Vous venez de voir les 10 questions qu’il est raisonnable de se poser avant toute intervention !


Mon relachement cutané

Mon cou se ride pourquoi?

Consulter l'article