On a l’âge de son cou et de son décolleté !

Articles Mes rides Mon relâchement cutané News
On a l’âge de son cou et de son décolleté ! - Questions Médecine Esthétique By Merz

La zone de tous les dangers ! Celle qui trahit mon âge à tous les coups ? Une peau qui se fripe, un double menton qui apparait, des rides qui s’accompagnent de taches sur mon décolleté : le cauchemar !

Avoir un beau cou n’est pas une chose simple passée la cinquantaine, voir avant pour certaines d’entre nous. C’est en effet une zone qui nécessite des traitements ciblés car les effets du temps y sont très variés.
Une accumulation de gras sous le menton peut accompagner une prise de poids avec comme conséquence un double menton plutôt disgracieux.
Une forte exposition au soleil génèrera des taches de vieillesse car bien souvent nous oublions de protéger notre cou et notre décolleté…
Le relâchement cutané général y est plus marqué et laisse maintenant apparaitre aussi les veinules sous-jacentes sans compter les cordes platysmales qui se tendent ou deviennent tout simplement plus visibles notamment chez des sujets maigres. Enfin, rides, ridules et cassures cutanées finissent d’assombrir le tableau particulièrement au niveau du cou en raison de sa mobilité. Alors si vous voulez éviter les fameux cols roulés et mettre en valeur un cou et un décolleté attrayants, voici quelques solutions !

Pour le gras, cryolipolyse et liposuccion !

De nouveaux embouts sont apparus récemment pour les appareils de cryolipolyse facilitant ainsi les traitements de graisse par le froid dans des zones jusque-là inaccessibles comme le cou. C’est une solution assez simple dans le cas d’excès graisseux encore minimes. Si ce n’est pas le cas, une intervention chirurgicale appelée liposuccion peut être envisagée.

On a l’âge de son cou et de son décolleté ! - Questions Médecine Esthétique By Merz

Pour les rides et le relâchement cutané, les ultrasons micro-focalisés

On peut aujourd’hui freiner le relâchement cutané et relisser le cou et le décolleté grâce aux ultrasons. Cette technologie permet en effet de stimuler la synthèse naturelle de collagène et d’élastine grâce à l’envoi d’ultrasons de haute intensité concentrés à différentes profondeurs de la peau. Cette technologie permet de « lifter » sans effraction cutanée.

Pour les taches, des séances de laser. Si votre cou et décolleté présentent des taches dues souvent au soleil, un laser pigmentaire pourra y remédier. Par contre, si votre cou est rouge, il s’agit alors d’un problème de vaisseaux sanguins qui sera à traiter avec un laser vasculaire. Les injections de skin booster en mésothérapie ont aussi montré des résultats satisfaisants sur l’homogénéité de la couleur de la peau et son grain si il n’y a pas réellement de taches marquées.

Et après 50 ans ?

Un acte chirurgical sera peut-être nécessaire si le relâchement cutané est très important. Il s’agit de retendre la peau comme d’enlever une surcharge graisseuse, un lifting cervical est le plus adapté.
N’hésitez pas à consulter un spécialiste en médecine esthétique qui pourra vous proposer les solutions non invasives adaptées à votre âge.


Mon relachement cutané

Mon cou se ride pourquoi?

Consulter l'article