J’ai l’air triste et fatiguée

Articles Mes rides Mon relâchement cutané News

7h30 : Aujourd’hui vous vous levez en pleine forme après une bonne nuit de sommeil !
7h42 : Ce n’est pas du tout ce que dit votre miroir !?…Vous vous trouvez un air fatigué.
8h35 : Vous arrivez au bureau et votre collègue vous lance un délicat « Tu as vraiment mauvaise mine !» qui finit par vous convaincre (…ou de vous achever !).

Il faut se rendre à l’évidence ! Votre visage n’est pas, ou plus, fidèle à votre état de forme. Et ça ne date pas d’hier… Il y un réel décalage entre ce que vous ressentez et ce qu’exprime votre visage.

Une cause très fréquente de consultation

j'ai l'air triste et fatigué

En médecine esthétique, les stigmates de fatigue sont des motifs de consultation très fréquents, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Air triste et traits tirés se traduisent souvent par les mêmes « signes » physiques. Les cernes se creusent malgré le sommeil. La paupière et la queue du sourcil commencent à chuter. Les sillons nasogéniens et la vallée des larmes (cette large dépression qui barre le visage entre la pommette et le nez, sous le cerne) se creusent. Les coins de la bouche affaissés et les plis d’amertume marqués finissent par compléter le tableau !
Toutes ces modifications sont en fait une traduction du processus de vieillissement. Un processus multifactoriel… En profondeur, les graisses se résorbent ou glissent vers le bas du visage, donnant lieux à des creux, des plis ou des pertes de volume.

Avec l’âge, les os perdent également en densité ce qui conduit à une diminution du soutien sous-cutané de plus en plus importante. En superficie, la peau perd en tonicité, entraînant un relâchement, et en éclat car les cellules se renouvellent moins vite et l’hyperactivité musculaire aggrave cette fragilité en « cassant » la peau, notamment au niveau de la ride du lion ou du front.
In fine, c’est l’ensemble des traits qui perdent leur harmonie et tendent à s’affaisser. Les zones d’ombre prennent le pas sur les zones de lumière. Le visage prend ces fameuses « expressions négatives » et cet air triste, fatigué, voire parfois sévère !

Corriger les zones d’ombre

j'ai l'air triste et fatigué

Les plis et les creux créent les zones d’ombre caractéristiques de tout vieillissement du visage. Et il convient de les corriger en tout premier lieu pour que ces zones accrochent à nouveau la lumière ! Ce sont là Mesdames, les règles de base du maquillage et du contouring, quand vous appliquez votre correcteur ou votre illuminateur de teint pour éclairer certaines zones de votre visage lorsque vous souhaitez retrouver une mine pimpante et plus « healthy » !
Avec l’offre esthétique développée aujourd’hui, des moyens plus pérennes et aux résultats tout aussi naturels sont disponibles.
Considérez ici qu’un produit de comblement va jouer le rôle du correcteur. Il va s’agir, en quelques points d’injection d’un gel plus ou moins volumateur selon les zones, de combler les creux et de corriger les plis qui assombrissent votre visage pour un air plus gai et revivifié, rajeuni.
La zone du regard est incontournable ! Une mine triste et fatiguée peut quasiment toujours être imputée à des cernes creux et une vallée des larmes marquée.

L’injection d’acide hyaluronique permettra de corriger discrètement votre cerne et de joliment combler votre vallée des larmes. Deux gestes souvent suffisants à vous redonner un regard reposé et radieux.
Le praticien pourra également compléter son traitement par l’injection des tempes pour corriger l’aspect creusé de cette zone et tombant du regard.
Il est également possible de redonner un léger volume à la pommette permettant au passage de réduire la profondeur des sillons nasogéniens en les liftant naturellement. Le résultat pourra être finalisé en injectant directement la zone si nécessaire.
La queue du sourcil, les coins de la bouche ou les plis d’amertume peuvent également être corrigés avec quelques injections d’acide hyaluronique.
Le principe est simple : mieux définir les lignes qui s’estompent et combler les ombres qui se forment pour accrocher de nouveau la lumière !

Du glow et de l’éclat avec les traitements bonne mine !

Le teint défait des mauvais jours est devenu celui de tous les jours… La faute à qui ? Au vieillissement bien sûr mais aussi à l’hygiène de vie (tabac, soleil, alimentation, stress…) et peut être à des soins d’entretien qui ne sont plus adaptés ou suffisants.
Une belle peau, c’est la première étape pour un beau visage Mesdames ! Retrouver un visage « comblé », souriant et la peau éclatante qui va avec : la médecine esthétique propose de nombreuses solutions. En traitement unique ou à pratiquer en protocole de plusieurs séances suivies, votre praticien vous proposera les soins pour retrouver ou entretenir une belle qualité de peau, notamment :

Les boosters d’hydratation/mésothérapie et Microneedling :

ce sont des produits à base d’acide hyaluronique très fluides. Ils sont injectés superficiellement sur l’ensemble du visage en micropoints et assurent une hydratation en profondeur. Votre peau retrouve un aspect pulpeux et un teint glossy et lumineux avec ce traitement compatible à tous les types de peau.

Les peelings superficiels :

indispensables lorsqu’il s’agit d’exfolier la peau et de stimuler le renouvellement des cellules pour retrouver un grain de peau plus lisse et homogène. Un traitement à prévoir plutôt en hiver car photosensible !

Les lasers :

et notamment les traitements de photorajeunissement vont permettre d’estomper rougeurs et vaisseaux disgracieux, tâches pigmentaires ou texture de la peau (pores dilatés, relâchement cutané,…).

HIFU et Radiofréquence :

cette technique traite la peau en profondeur. L’effet de rétraction peut être immédiat et donne un coup d’éclat visible. La stimulation de la production du collagène se poursuit dans le temps et améliore la fermeté et la tension de la peau.

En somme Mesdames, s’attaquer à cet air fatigué, c’est effacer les ombres de son visage et magnifier la peau en surface ! Accrocher la lumière !….

20h07 : Demain, je prends rdv chez mon praticien esthétique !


Mon relachement cutané

Mon cou se ride pourquoi?

Consulter l'article