Médecine esthétique
et idées reçues

Articles News
questions médecines esthétique idées reçues

Idées reçues ou préconçues, préjugés, a priori…la liste des qualificatifs est longue lorsqu’il s’agit d’évoquer les raisons de ne pas avoir recours à la médecine esthétique. Alors que les techniques se veulent de plus en plus sophistiquées et non invasives, que les résultats sont de plus en plus naturels, la médecine esthétique est encore trop souvent targuée de transformer les visages et d’être l’artifice d’une certaine catégorie de personnes qui n’acceptent pas de vieillir ou qui ne s’acceptent pas tout court…

Et lorsqu’il prend à quelqu’un d’évoquer très honnêtement les traitements auxquels elle ou il a eu recours, les adeptes du « rien de mieux que le naturel » nous rappellent qu’il faut savoir s’accepter comme on est…

Pourtant, depuis toujours, on épile certains poils, on en dermopigmente d’autres, on rallonge cils et cheveux, on cache nos cheveux blancs, sans compter la préparation quotidienne à laquelle on se livre afin de rendre le naturel plus satisfaisant…La liste des artifices dont on use pour nous présenter sous notre meilleur jour est sans doute bien plus longue que celles des idées reçues concernant la médecine esthétique. Voici celles que l’on entend le plus souvent :

Je ne veux pas ressembler à “toutes ces femmes”.

Qui n’a jamais entendu ça ?

Cela doit être, de loin, ce qui revient le plus souvent lorsqu’on évoque la médecine esthétique. Qui sont « toutes ces femmes » ? On le sait évidemment…Ce sont ces femmes, souvent publiques, qui sont malheureusement des contre-exemples et qui contribuent à véhiculer cette idée tellement fausse que la médecine esthétique, c’est « ça ». Outre le fait que beaucoup de résultats de chirurgies esthétiques soient confondus avec médecine esthétique, on peut effectivement parfois déplorer quelques dérives avec cette dernière : volumes exagérés, visages trop lisses et sans charme, les résultats manquent visiblement de naturel. Et c’est là la fausse idée : «la médecine esthétique, ça se voit forcément »! Non ! Lorsqu’elle est pratiquée avec la juste correction là où il faut, ça ne se voit pas. Votre visage ne criera pas « j’ai fait quelque chose !! » Vous aurez meilleure mine, vous aurez l’air plus reposé, votre peau sera plus lumineuse et vous pourrez sans aucun doute vous passer de quelques artifices dont vous vous parez le visage quotidiennement…

Je m’accepte comme je suis, je n’ai pas besoin de ça

Une autre idée reçue est que la médecine esthétique serait la solution à laquelle ont recours les personnes qui ne s’acceptent pas, qui ne s’aiment pas ou qui n’acceptent pas de vieillir. Probablement parce qu’on associe souvent la médecine esthétique à des transformations : on ajoute des volumes là où il n’y en avait pas, on modifie des traits. C’est effectivement des solutions qu’offre la médecine esthétique : on peut souhaiter des lèvres plus pulpeuses, des pommettes mieux dessinées. Bien réalisés, les résultats sont surprenants.

Mais la médecine esthétique est aussi là pour prévenir, maintenir son capital beauté. On l’associe souvent à la ride mais les solutions pour améliorer la qualité de peau, booster l’hydratation, effacer les cicatrices sont en réalité plus nombreuses que celles pour corriger les rides.

La médecine esthétique est une aide pour prendre soin de sa peau et vieillir gracieusement. Ça n’est pas une solution anti-âge, c’est une terminologie qui prête à confusion. C’est une solution pour être « bien dans son âge » et c’est justement parce qu’on aime sa peau et qu’on aime ce qu’on est qu’on devrait y avoir recours. Je m’aime comme je suis, je préserve mon capital en m’aidant des solutions de la médecine esthétique : voilà une perspective bien plus positive !

Je n’ai pas encore de rides, ce n’est pas pour moi

Au contraire ! « Mieux vaut prévenir que guérir ». Entretenir sa qualité de peau avec des produits cosmétiques, des injections d’acide hyaluronique ou encore des peelings sont des moyens disponibles pour prévenir le vieillissement cutané.

Sans parler évidemment de toutes les solutions pour le corps qu’offre la médecine esthétique pour traiter la cellulite, traiter les vergetures etc…et qui n’ont rien à voir avec les rides !

Si j’arrête, je serai pire qu’avant

Evidemment que non ! Mais encore une fois, il faut rappeler que la médecine esthétique n’empêche pas de vieillir ! Elle permet de mieux vieillir grâce à des solutions qui peuvent agir à la fois sur les causes et les conséquences du vieillissement. Par exemple, les injections d’acide hyaluronique par leur effet mécanique permettent de combler les rides immédiatement. Les inducteurs tissulaires, par stimulation des processus de fabrication de collagène agissent également sur le long terme pour redensifier la peau. Mais tous ces produits sont résorbables, fort heureusement, et leur action va donc diminuer avec le temps. L’effet qu’ils ont sur la peau avant d’être dégradés amène toujours une amélioration par rapport à la situation de départ.

C’est trop cher

A quoi peut-on comparer la médecine esthétique ? Puisqu’il s’agit souvent de prendre soin de sa peau et de son visage, comparons au coût de tous les soins cosmétiques ou en instituts auxquels nous avons recours la plupart d’entre nous : l’arsenal cosmétique classique est composé d’une crème de jour, crème de nuit, crème contour des yeux, sérum, masque, gommage. On en possède de plusieurs marques. Mais on serait surpris du résultat ! Et quand bien même les produits cosmétiques sont indispensables pour avoir une jolie qualité de peau, leur efficacité a ses limites. Comparez également le ratio coût/efficacité : quel prix pour quels résultats attendus ? L’objection « c’est trop cher » perdra alors certainement un peu de sa validité.

questions médecine esthétique

C’est uniquement pour les femmes

S’ils sont encore minoritaires dans les salles d’attente des médecins esthétiques, les hommes sont néanmoins de plus en plus nombreux à consulter. Si les produits utilisés sont les mêmes, leurs demandes sont différentes de celles des femmes et les médecins ont adapté leurs techniques en conséquence : il est possible par exemple avec des produits injectables d’accentuer certains traits de masculinité, comme l’angle de la mâchoire ou le menton. Radiofréquence, ultrasons, peelings permettront à ces messieurs de prendre soin de leur peau également. Et pour les poignées d’amour, la cryolipolyse ou le laser.


Mon relachement cutané

Mon cou se ride pourquoi?

Consulter l'article