Les smartphones
font-ils vieillir plus vite ?

Articles News
Smartphone santé Merz

L’utilisation grandissante des smartphones et des tablettes est liée au vieillissement prématuré.

La technologie mobile est en croissance exponentielle, et notre vie sociale est dominée par Instagram, Facebook, WhatsApp, SnapChat ou encore Messenger qui nous aident à garder le contact, en plus des heures de travail effectuées à l’ordinateur quotidiennement.
Selon une enquête menée par Kantar Health*, ces technologies ont un impact sur le vieillissement prématuré.

Les heures passées sur le smartphone accentuent les rides autour des yeux

76% des français qui utilisent Internet possèdent un smartphone, selon une enquête de eMarketer** et nous passons en moyenne 5h07 par jour devant les écrans (ordinateur, tablette, smartphone)***. Ce qui a un impact sur le vieillissement. C’est pourquoi les experts en anti-âge sont convaincus que pour conserver un aspect jeune, les gens doivent savoir que l’utilisation du smartphone a des conséquences sur le visage. De nombreux médecins ont constaté que de plus en plus de patients demandaient une solution pour réparer les dommages causés à la région périorbitaire. La plupart n’avait pas fait le lien entre les rides autour des yeux et l’utilisation de smartphones et de tablettes qui forcent à plisser les yeux et à froncer les sourcils, fragilisant ainsi le contour des yeux et la zone des sourcils.

Le froncement Facebook et le cou texto

Facebook Merz

Le fait d’avoir la tête inclinée vers le bas et de plisser les yeux durant des heures entraîne un vieillissement prématuré, avec l’apparition de rides au niveau de la glabelle, du front, de la patte d’oie, et d’une laxité cutanée sur le cou et l’ovale du visage. A un tel point que les médecins esthétiques reçoivent des patients de plus en plus jeunes qui demandent des solutions pour prendre en charge ce vieillissement prématuré. Aux Etats Unis, ce phénomène a été baptisé le Facebook Frown et le Text Neck et a même fait l’objet de talkshows à la télévision et… sur les réseaux sociaux !

laxité cutanée sur le cou

La lumière bleue abime la peau

On savait que la lumière bleue sur les écrans était mauvaise pour les yeux et perturbait la qualité du sommeil. Mais aujourd’hui, des chercheurs du CHU de Nice**** ont découvert qu’elle est également nocive pour la peau. En effet, la lumière bleue, qui se situe sur le spectre lumineux proche des UV, déclencherait la production de radicaux libres dans le derme. L’effet cumulatif des heures passées devant un écran serait donc responsable d’un stress oxydatif qui accélère le vieillissement cutané et accroit le risque de taches pigmentaires.

merz smartphone

Les crèmes anti-lumière bleue

La R&D des laboratoires cosmétiques sont à l’œuvre pour trouver des filtres spécifiques. En attendant, il est conseillé d’utiliser des sérums ou des crèmes antioxydantes à base de vitamine C qui protègent des radicaux libres tout en donnant de l’éclat au teint.

Les traitements « light » de médecine esthétique pour contrer le vieillissement prématuré

Si la plupart des experts conseillent de limiter l’utilisation de smartphones et de tablettes dans des situations pouvant induire un plissement intense, par exemple en plein soleil, il est clair que les smartphones sont là pour de bon et que les heures passées dessus accroissent d’année en année. Cependant, il existe des solutions pour corriger les rides du contour de l’œil et du front, et pour traiter un ovale et d’un cou relâchés, grâce à des traitements mini invasifs et sûrs qui procurent un résultat visible.

*L’échantillon des personnes interrogées en 2015 se compose de 4979 d’adultes âgés entre 18 et 64 ans, ayant déjà fait un traitement de médecine esthétique, soit des personnes n’ayant jamais fait de traitement mais qui pensent en faire à l’avenir. L’enquête a couvert 10 marchés : Allemagne, France, Royaume Uni, Russie, Australie, Chine, Corée du sud, Argentine, Brésil, Mexique.

**eMarketer 2016
*** Enquête France 2 du 03.02.2018
**** CHU de Nice – Pr Thierry Passeron


Mon relachement cutané

Mon cou se ride pourquoi?

Consulter l'article