Cellulite : 85% des femmes sont concernées(2)

Ma cellulite / Mes capitons
Cellulite

Selon une étude, la cellulite toucherait 85% des femmes dans le monde.

Source de complexes, l’aspect irrégulier et disgracieux de la peau causé par la cellulite touche également les femmes minces. Des solutions médicales existent pour venir à bout des capitons et de la peau d’orange. On vous en parle.

La cellulite

un phénomène normal chez les femmes

Mal vécue par les femmes, les médecins considèrent néanmoins que la cellulite résulte d’un phénomène physiologique normal.

1,7 milliards de femmes sont âgées de 25 à 60 ans dans le monde(1). 85% d’entre elles sont touchées par ce trouble disgracieux (1,4 milliards)(2).

(1) US Census Bureau https://www.census.gov/population/international/data/idb/worldpop.php. Consulté le 08 mars 2017
(2) Avram MM. Cellulite : a review of its physiology and treatment. J Cosmet Laser Ther. 2004; 6:181-185.

Comment définir la cellulite ?

La cellulite désigne une modification du tissu conjonctif et s’installe généralement sur les cuisses, les fesses ou le ventre. On la retrouve aussi sur les bras, la face interne des genoux ou la nuque.

Certains facteurs vont favoriser l’augmentation du volume des cellules graisseuses qui vont modifier l’aspect de la peau, lui donnant un aspect matelassé.

 

Quels sont les différents types de cellulite?

La cellulite se présente sous différentes formes, dont certaines demeurent très difficiles à éliminer.

La cellulite adipeuse

Elle résulte le plus souvent d’un manque d’activité physique, d’une alimentation déséquilibrée, associée ou non à des facteurs hormonaux. De consistance molle et peu douloureuse, elle envahit surtout le ventre, les hanches, les cuisses et la culotte de cheval.

La cellulite aqueuse

Souvent due à des problèmes veino-lymphatiques, elle est aggravée par le manque d’activité. Cette forme de cellulite est souple au toucher et se fixe essentiellement sur les cuisses, les mollets et les bras. Visible sans avoir à pincer sa peau, elle se manifeste habituellement par des gonflements des chevilles et des pieds.

La cellulite fibreuse

Localisée principalement sur les fesses, les cuisses et les genoux sous forme de capitons, son toucher s’avère dur et douloureux.

La cellulite mixte

Les cellulites adipeuses, aqueuses et fibreuses peuvent coexister. La forme fibreuse peut être la conséquence des deux autres formes de cellulite.

Les premiers gestes pour lutter

contre la cellulite

Des mesures simples, comme surveiller son alimentation et pratiquer une activité sportive régulière, permettent déjà de limiter son installation. Pour des cas plus sévères, il existe sur le marché de nombreux soins et techniques tels que les crèmes, les massages mais aussi des traitements médicaux et chirurgicaux. Les techniques semi-invasives et invasives (subscision des septa fibreux, liposuccion,…) sont généralement efficaces et durables pour le traitement.

L’hygiène de vie

Concernant l’alimentation, des recommandations comme limiter la consommation d’aliments gras, sucrés et salés restent valables afin de limiter l’apparition des capitons.

La plupart des activités physiques aident à lutter contre la cellulite, et plus particulièrement les sports aquatiques, tels que l’aquabiking. Leurs effets drainants sur le système lymphatique assurent une bonne prévention.

La cosmétique contre la cellulite

Sous forme de crème, gel ou huile, ils lissent la peau et contiennent généralement de la caféine, des algues, du plancton ou encore des extraits végétaux comme la betterave et les feuilles de maté.

Les massages

En les combinant aux précédentes solutions, les massages apportent une aide supplémentaire pour réduire la cellulite.

Le drainage lymphatique

Il s’agit d’une technique de massage basée sur des mouvements effectués le plus souvent par un masseur-kinésithérapeute. Cette technique de « palper-rouler » a démontré une efficacité, mais les résultats observés ne sont généralement pas permanents.

La pressothérapie

Il s’agit d’une sorte de drainage lymphatique, automatisé par le biais d’un masseur pneumatique qui exerce une forte pression sur les jambes, à intervalles réguliers. Ces pressions favorisent la circulation sanguine.

L’endermologie

L’endermologie consiste à utiliser une machine qui, à l’aide de rouleaux motorisés, va pincer, aspirer la peau et la saisir sous forme de pli cutané. On parle de « palper-rouler mécanique ».

Les traitements médicaux

Quand les premiers gestes pour lutter contre la cellulite ne suffisent pas, il convient de se tourner vers les traitements médicaux.

La mésothérapie

Il s’agit de micro-injections de produits actifs (caféine, vitamines et minéraux) dans le derme. Destinés à aider la circulation veino-lymphatique, ils produisent un effet amincissant et défibrosant par l’élimination des graisses stockées.

La lipolyse

Cette technique médicale agit exclusivement sur l’adipose (excès anormal de cellules graisseuses). Il existe plusieurs types de lipolyse : par injection (piqûre sous la peau), laser, radiofréquence ou bien par infrarouge.

La cryolipolyse

Ce processus de refroidissement cible les cellules graisseuses dans une zone précise, dans le but de les détruire par le froid. Celles-ci sont ensuite éliminées naturellement par le corps. Les résultats peuvent être visibles en quelques mois.(3)

Schéma cryolipolyse

(3) Mayo Clinic. Site internet https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/cellulite/diagnosis-treatment/drc-20354949

La carboxythérapie

En injectant du CO2 dans les couches sous-cutanées, une partie des adipocytes se détruisent sous la pression du gaz. Il en résulte une amélioration de la microcirculation.

La subcision guidée de septa fibreux

Cette technique cible les septa fibreux traversant la graisse sous-cutanée et responsables des capitons.

Tel un élastique sous tension, le septa fibreux, une fois libéré par subcision, rebondit et le capiton disparaît. La peau se retrouve instantanément lissée. En un traitement sur une zone donnée, cette technique peut améliorer visiblement et durablement l’aspect de la peau des cuisses et des fesses.(4)

 

(4) Friedmann DP et al. Cellulite: a review with a focus on subcision. Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology, 2017:10 : 17-23.

Et également…

les traitements chirurgicaux

La liposuccion

Elle vise à cibler les surcharges graisseuses localisées. Le chirurgien introduit une canule sous la peau et procède à l’aspiration de la graisse dans les zones en surcharge. Cette technique ne garantit pas le résultat d’une peau lisse sans capitons.

La liposculpture

C’est une méthode plus avancée que la liposuccion qui ne se limite pas à la suppression d’amas graisseux. Elle cherche à resculpter la silhouette de la patiente. Parfois, le chirurgien peut être amené à réintroduire de la graisse dans certaines parties du corps, afin de le rendre plus harmonieux.

La cellulite n’est donc pas une fatalité, il existe des solutions qui correspondent à chaque femme. Pour obtenir un diagnostic personnalisé et des informations sur les méthodes les plus adaptées à votre profil, demandez conseil à votre praticien.


Mon relachement cutané

Mon cou se ride pourquoi?

Consulter l'article